Audi TT RS Roadster 2017

Audi TT RS Roadster 2017

Like
729
0
mercredi, 12 avril 2017
Automobile

Tel est le crédo de la plupart des constructeurs pour séduire. Mais ce qui fait surtout la différence d’une voiture à l’autre, c’est parfois ce qu’elle a… en moins. Envoûtante, l’Audi TT RS le devient encore davantage en faisant l’impasse sur un équipement notable : le toit. L’absence du moindre obstacle entre les échappements et les tympans est en effet une bénédiction. Déjà omniprésents à bord du coupé, les riffs électrisants du 5-cylindres turbosemblent ici amplifiés après disparition, en une dizaine de secondes seulement et jusqu’à 50 km/h, de la capote électrique. Des plus graves, aux alentours du ralenti, aux plus aigues, aux abords des 7 000 tr/min, toutes les notes se font plus claires. Pour en profiter pleinement, il suffit de multiplier les montées en régime et les rétrogradages en s’attardant de préférence sur les trois premiers rapports de la transmission, les quatre derniers paraissant alors superflus. La mélodie s’approche plus que jamais de celle entonnée par le V10 atmosphérique de la R8.D’impressionnantes déflagrations aux forts accents de compétition viennent en prime ponctuer chaque lever de pied.

 

Sans conséquence sur la sonorité de la mécanique, une fois n’est pas coutume, la suralimentation ne présente donc ici que des avantages. Placé sous respirateur artificiel, le 2.5 TFSI déploie sa force sans se faire attendre. Grâce à un couple maxi de 480 Nm libéré dès 1 700 tr/min, ce bloc sophistiqué, doté notamment de la double injection, permet au TT Roadster de “s’arracher” au feu vert à la façon d’Usain Bolt de ses starting-blocks au départ d’un 100 mètres. Mieux encore, cette stricte deux places met à profit la réactivité de sa boîte robotisée double embrayage pour talonner sa grande sœur R8 Spyder au 0 à 100 km/h. L’exercice est ici effacé en seulement 3”9 contre 3”6 pour la supercar de la gamme.

Ces chiffres s’accompagnent évidemment de sensations à l’avenant. Foudroyante dès les premières graduations du compte-tours, l’accélération s’intensifie encore à partir de 3 000 tr/min avant de légèrement s’essouffler vers 6 500 tr/min. Pour ne rien gâcher, l’expérience se revit perpétuellement par tous les temps, la transmission intégrale se chargeant de répartir au mieux les 400 ch aux quatre roues pour qu’aucun d’entre eux ne s’échappe en fumée. Probant en ligne droite, le différentiel central Haldex, avoue hélas ses limites en courbe abordée avec un peu trop d’entrain. L’essieu arrière ne pouvant recevoir que 50 % du couple au maximum, l’avant tend naturellement à élargir la trajectoire, d’autant plus sous les effets d’une masse totale majorée de 85 kg par rapport celle au coupé.

Sensible sur circuit, le phénomène reste heureusement peu perceptible sur route où cette sportive affiche des réactions prévisibles. La direction, précise et incisive, permet d’ailleurs d’appréhender instinctivement ce comportement neutre, voire un tantinet sous-vireur aux limites d’adhérence. Le TT RS Roadster n’affiche simplement pas la même précision que son frère doté d’un toit en dur, la suspension pilotée tolérant davantage de mouvements de caisse, en particulier sur chaussée dégradée, pour un soupçon de confort supplémentaire. Difficile cependant de reprocher cette orientation Grand Tourisme à une découvrable.

FICHE TECHNIQUE AUDI TT RS ROADSTER

ACHETER

2.5 TFSI S tronic 7 Roadster

Version essayée     77 800 €

À partir de  74 800 €

Conso moyenne constructeur/
durant l’essai (l/100 km)  00

CO2/malus   194 g/km / 10 000 €

Puissance fiscale    n.c

Pays de fabrication         Hongrie

Gamme proposée

Essence de 180 à 400 ch, de 36 620 € à 77 800 €

Diesel 184 ch, de 41 220 € à 49 120 €

CONDUIRE

Moteur : avant, transversal, 5-cylindres turbo, injection directe et indirecte, distribution et levée variable des soupapes à l’échappement, 20 soupapes, stop & start, 2 480 cm3, distribution par chaîne.

Transmission: intégrale, robotisée double embrayage 7 rapports

Puissance (ch à tr/min)    400 à 5 850

Couple (Nm à tr/min)     480 à 1 700

Poids (kg)                     1 605

Long.xlarg.xhaut. (m)     4,19×1,83×1,34

Empattement (m)           2,51

Réservoir (l)         55

Vitesse maxi (km/h)        250 (limitée)

0 à 100 km/h                 3”9

Pneus de série AV-AR :  255/30 ZR20

Pneus de l’essai : Pirelli PZero

VIVRE

Largeur coudes AV        148 (cm)

Coffre à 2                      280 (l)

PRINCIPALES CONCURRENTES

Porsche 718 Boxster S PDK, à partir de 69 830 €

Mercedes SLC 43 AMG, à partir de 66 000 €

[tribulant_slideshow gallery_id= »41″]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.