La nouvelle KYMCO AK 550 !!!!!!!!!!!

La nouvelle KYMCO AK 550 !!!!!!!!!!!

Like
903
0
jeudi, 13 avril 2017
Automobile

L’AK 550 bombe le torse face au T-MAX

Doté d’un bicylindre de 53,5 ch, le Kymco AK 550 offre 7 ch de plus que la référence japonaise. Grâce à son cadre en aluminium, il contient sa masse à 226 kg soit seulement 10 kilos de plus que son rival dans sa déclinaison SX (la mieux équipée). Pour se montrer plus menaçant, le Kymco AK 550 adopte un design agressif avec une tête de fourche en pointe et des lignes taillées à la serpe qui évoque d’ailleurs celles de l’ancien T-MAX. La qualité de fabrication est à la hauteur des canons nippons avec des plastiques bien ajustés et une peinture soignée. La partie cycle a aussi été affûtée avec une fourche inversée de 41 mm et des freins avant à fixation radiale signés Brembo et de grands disques de 280 mm. L’équipement de série très complet intègre des optiques à led, une clef main libre, un accélérateur paramétrable sur deux modes (Sport ou pluie), un pare brise ajustable (en sortant le tournevis) sur deux positions et même des capteurs de pression des pneus. Il ne manque qu’un antipatinage pour avoir « la totale ».

L’instrumentation du Kymco AK 550 entre dans l’ère 2.0

Le Kymco AK 550 inaugure également une nouvelle instrumentation numérique pouvant communiquer avec votre Smartphone via l’application Noodoe. Cette dernière permet d’avoir accès à de multiples informations comme la météo, la consommation, le temps de conduite au centre du compteur. Il est également possible de personnaliser le tableau de bord, localiser son scooter ou même lire ses messages à l’arrêt. Lors de notre essai, l’application n’était pas encore finalisée mais elle sera mise à jour régulièrement et devrait inclure un GPS par la suite. Il faudra toutefois que Kymco peaufine l’éclairage de son instrumentation qui s’avère totalement illisible avec le soleil dans le dos. Qui dit connectivité évoluée, dit aussi prise USB pour maintenir la charge de son Smartphone. Celle de l’AK 550 est située dans une boîte à gants proche du guidon mais l’accès au branchement au fond du trou s’avère difficile…à moins d’avoir de longs doigts de fée. Mieux vaut donc laisser un câble branché en permanence !

Un Kymco AK 550 ferme mais tolérant

Côté coffre, le Kymco AK 550 est plutôt gâté pour un scooter sportif puisqu’il peut abriter un casque intégral et un demi jet sous sa selle. Cette dernière se montre plus basse que celle d’un T-Max mais la largeur du tunnel central impose de bien écarter les jambes ce qui oblige les petits gabarits à poser la pointe des pieds au sol. La position de conduite est toutefois assez agréable pour un gabarit moyen avec un guidon pas trop près des genoux qui permet de conserver le dos droit. Au premier abord, l’assise apparaît très ferme tout comme l’amortissement un peu sec sur les dos d’âne abordés à faible allure. Mais après avoir enchainé 240 km de virolos sur des routes au revêtement irrégulier, nous n’avons pas eu la moindre douleur au dos ni au fessier. Sur voie rapide, les reprises ne sont qu’une formalité et la vitesse de pointe dépasse allégrement les 160 km/h. Le pare-brise offre une bonne protection en position haute la stabilité n’est aucunement perturbée par les rafales de vent latéral. Pour chipoter, on pourra juste reprocher la présence de petites vibrations dans le plancher à régime stabilisé.

 L’AK 550 profite d’un moteur détonnant et d’un châssis rigoureux

Lorsque le rythme augmente, les suspensions bien calibrées encaissent parfaitement les chocs et confère une stabilité remarquable. L’AK 550 apparaît un poil moins vif à l’inscription qu’un T-Max mais semble encore plus stable en courbe rapide. Le Kymco AK 550 nous a aussi régalé par sa mécanique. Le moteur offre la tonicité attendu au démarrage et l’accélérateur électronique à deux modes (Sport ou Pluie) offre un dosage précis. Le frein moteur bien géré se révèle très rassurant dans les descentes de cols et le freinage fait merveille. Les disques avant procurent beaucoup de mordant tandis et l’ABS (Bosch 9.0 de dernière génération) évite le blocage du disque arrière. On se prend donc à rentrer assez fort dans les virages en utilisant le frein arrière pour tasser le scooter et l’inscrire en virage avec une facilité exemplaire. L’excellente monte pneumatique de série (Metzeler Feelfree) assure une motricité de haut vol et ne fait donc pas regretter l’absence d’antipatinage…du moins sur le sec par 20°. Redoutable sur le plan dynamique, l’AK 550 facture ses prestations à un tarif raisonnable de 9890 € soit 1609 € de moins que le T-MAX d’entrée de gamme. Lors de notre essai à allure enjouée, nous avons mesuré une consommation moyenne de 5,5 l/100 km ce qui est raisonnable. La faible contenance du réservoir (12,5 l) impose toutefois des arrêts à la pompe tous les 200 km. Notons enfin que le Kymco AK 550 sera décliné en version bridée à 47 ch pour les titulaires du permis A2.

Verdict : Avec son AK 550, Kymco touche le T-MAXà la cuisse en proposant des prestations dynamiques réjouissantes tout en ajoutant un style et un tarif plus agressifsSouhaitons que la nouvelle arme taïwanaise soit aussi blindée côté fiabilité que la référence japonaise. 

Les plus :
Tenue de route et équilibre remarquable.
Freinage de haut vol et performances sérieuses
Présentation soignée et équipement généreux

Les moins :
Pas d’antipatinage
Instrumentation peu lisible
Autonomie limitée

Fiche technique
Moteur : Bicylindre 4 temps, refroidi par eau
Cylindrée : 554 cm3
Puissance : 53,5 ch à 7500 tr/mn
Couple : 55,6 Nm à 5500 tr/mn
Poids  à vide : 226 kg
Capacité du réservoir : 12,5 l
Hauteur de selle : 785 mm
Consommation moyenne : 5,5 l
Prix : 9 890 €.

[tribulant_slideshow gallery_id= »42″]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.