Peugeot 5008 : lequel choisir ? Moteur, finition, options, tarif

Peugeot 5008 : lequel choisir ? Moteur, finition, options, tarif

Like
142
0
mercredi, 01 août 2018
Automobile

Lancé en mars 2017, le 5008 s’est déjà vendu à 32 288 unités en France. Cet élégant SUV à 7 places a séduit les familles, sur un segment concurrentiel, en progression constante.

Si le précédent 5008 était un monospace compact, l’actuel prend la forme d’un SUV. Son concurrent principal ne se nomme plus Renault Scenic ; le sochalien s’oppose désormais aux Nissan X-Trail, Skoda Kodiaq et autres Volkswagen Tiguan AllSpace. Réputé pour ses excellentes qualités routières, le 5008 a déjà trouvé plus de 115 000 acquéreurs dans le monde depuis son lancement.

Peugeot 5008 : équipement                 

S’il embarque une dotation correcte et dispose déjà de 7 places, le premier niveau de finition, baptisé Access (à partir de 27 200 €), souffre d’une présentation très quelconque, aussi bien à bord qu’à l’extérieur.

Mieux vaut s’orienter, au minimum, vers la version Active (dès 31 100 €), dont les phares/essuie-glace automatiques, l’écran tactile, les radars de recul et la climatisation automatique facilitent le quotidien.

Pour passer dans un univers plus luxueux, pratique et high-tech, la finition Allure (à partir de 33 250 €) ajoute le freinage urbain d’urgence autonome, la compatibilité Apple CarPaly/Android Auto, la caméra 360°, l’aide active au maintien dans la voie, le siège avant droit rabattable, l’accès-démarrage sans clé, les tablettes aviation pour les passagers et le GPS.

Orientée baroudeur, la version Crossway (34 950 €) embarque l’Advanced Grip Control, pour améliorer la motricité, tandis que la GT Line (35 350 €) soigne la présentation, avec des phares “Full LED”, les jantes diamantées en 18 pouces, le toit noir et l’i-Cockpit, avec un écran paramétrable en guise d’instrumentation.

Le haut de gamme GT (44 900 €) fait le plein d’équipements et soigne ses atours, mais il n’est disponible qu’avec le diesel de 180 ch.

Notre conseil : Peugeot 5008 Active, pour réduire le budget, ou finition Allure, pour profiter d’un équipement riche et s’assurer une revente plus facile. Mais les versions GT Line sont très appréciées aussi. 

Peugeot 5008 :  en Essence

Le 1.6 THP 165 ch ayant (malheureusement) disparu du catalogue 5008, il ne reste qu’une possibilité en essence : le 1.2 PureTech 130 ch. Avec seulement trois cylindres, ce petit moteur turbo s’en tire très bien, mais sa consommation peut dépasser les 9 l/100 km si l’on n’y prête pas attention.

Selon la finition, trois transmissions sont proposées sur le PureTech ; une boîte de vitesses mécaniques et deux automatiques, à 6 ou 8 rapports. La différence de prix s’élève à 300 € entre les deux transmissions automatiques.

Notre conseil : Peugeot 5008 1.2 PureTech 130, en transmission mécanique (à partir de 27 200 €) ou en boîte automatique EAT8 (à partir de 33 000 €).

Peugeot 5008 : en Diesel

En diesel, les 1.6 BlueHDI 100 et 120 ch ne sont plus proposés, comme le 2.0 BlueHDi 150 ch. Il ne reste que le moteur 1.5 BlueHDi 130 ch et le 2.0 BlueHDi 180 ch (à partir de 43 050 €). Ce dernier offre des prestations remarquables, mais il est réservé aux 5008 GT Line et GT, et exclusivement livré en transmission automatique EAT8.

Respectant les normes liées aux rejets de CO2, qui entreront en vigueur en 2020, le 1.5 BlueHDi combine catalyseur SCR et filtre à particules. Avec lui, rouler sous les 6 l/100 km est facile. Ses performances demeurent satisfaisantes, et ce 4-cylindres se montre très souple, disponible à bas régime et agréable. Il peut être associé à la remarquable boîte automatique EAT8, d’origine Aisin, pour 1 800 € de plus.

Notre conseil : Peugeot 5008 1.5 BlueHDi 130 ch, en transmission mécanique (à partir de 33 800 €) ou automatique à 8 vitesses (à partir de 35 600 €).

Peugeot 5008 : une option à choisir ?

Pour ceux qui se rendent à la montagne, le Grip Control (amélioration de la motricité) est proposé à 410 €. La roue de secours galette peut également s’avérer utile (110 €). Pour les amateurs de gadgets, le i-Cockpit (compteurs remplacés par un écran, 450 €), le hayon motorisé (450 €) et la recharge de smartphone par induction (100 €) figurent parmi les options intéressantes.

Le Peugeot 5008 en chiffres

  • 7 : le nombre de places à bord du 5008. Certains rivaux potentiels, comme le Renault Koleosou le Ford Edge, n’en comptent que 5.
  • 18 972 : le nombre de 5008 “2” vendus en France, sur l’année 2017. De 2009 à 2017, la précédente mouture de 5008, qui était un monospace compact, s’est écoulée à 140 368 unités dans l’hexagone.
  • 6 : c’est le nombre de Peugeot à profiter (ou à avoir profité) d’une appellation à deux zéros, avec les 1007, 4007, 2008, 3008, 4008 et 5008.
  • 4 641 : la longueur du 5008, en millimètres. Basé sur la même plate-forme EMP2, le petit frère 3008 affiche 19,4 cm de moins.
  • 10 : en années, c’est la périodicité de remplacement de la courroie de distribution du 1.5 BlueHDi 130 ch (10 ans ou 180 000 km)

FICHE TECHNIQUE (Peugeot 5008)

  • Lxlxh (m) : 4,64×1,84×1,64
  • Empattement (m) : 2,84
  • Réservoir (l) : 56
  • Coffre à 7/à 5/à 2 (l) : 166/780/1 940

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.